Conférence : “Changements climatiques : notre santé sous influence”

Il y a quelques années, l’OMS appelait  – déjà ! –  à intervenir de manière urgente pour protéger la santé face aux changements climatiques.
Tous les rapports du GIEC confirment qu’il existe des preuves écrasantes que l’activité humaine agit sur le climat de la planète et soulignent que cela a de multiples incidences sur la santé humaine. La variabilité et la modification du climat sont cause de décès et de maladies à travers les catastrophes naturelles qu’elles entraînent – telles que vagues de chaleur, inondations et sécheresses.
En outre, de nombreuses maladies importantes sont hautement sensibles au changement des températures et du régime des précipitations. Ce sont par exemple des maladies à transmission vectorielle courantes comme le paludisme et la dengue ainsi que d’autres grandes tueuses comme la malnutrition et les maladies diarrhéiques. Le changement climatique contribue déjà à alourdir la charge mondiale de morbidité et ce phénomène devrait s’accentuer à l’avenir.
La santé publique ne peut plus rester en dehors des débats sur le climat. A l’échelle mondiale comme à celle du citoyen.